La Casa Yodelice Index du Forum

La Casa Yodelice
Toute l'actualité du groupe Yodelice !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[27/12/2013] De rat de studio à bête de scène @ Sud Ouest

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Casa Yodelice Index du Forum -> YODELICE - LE GROUPE -> Yodethèque -> BUREAU DE PRESSE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Julie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2009
Messages: 4 642
Date de naissance: 06/05/1991
Féminin Taureau (20avr-20mai) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 13:52 (2013)    Sujet du message: [27/12/2013] De rat de studio à bête de scène @ Sud Ouest Répondre en citant

Source: http://www.sudouest.fr/2013/12/27/de-rat-de-studio-a-bete-de-scene-1413849-…


[VIDEO] Sous cette identité, Maxim Nucci construit depuis quatre ans un univers cohérent. Il revient sur son troisième disque, « Square Eyes », une réussite.


Son troisième disque, « Square Eyes », est une pièce majeure de l'année 2013. Associé au début de sa carrière à la variété sortie du moule des télécrochets, Maxim Nucci, alias Yodelice, a démontré qu'il avait de l'étoffe. Son discours, recueilli lors d'un concert à West Rock, à Cognac, le 6 décembre, le confirme.




« Sud Ouest ». Votre son initial tendait vers le folk. Votre énergie est aujourd'hui résolument plus rock. Pourquoi cette évolution ?
Yodelice. J'ai travaillé pendant quinze ans en studio, à accompagner des artistes pour les maisons de disques, comme technicien de l'industrie. J'étais vraiment un rat de laboratoire ! Mon premier disque, je voulais qu'il me ressemble, quelque chose d'organique, dépouillé d'arrangements. Je n'étais pas dans une démarche folk, qui marchait bien à l'époque, mais dans celle d'un « singer songwriter » qui veut faire un disque le plus naturellement possible.
Et puis, les morceaux se sont électrifiés sur scène. L'amour de la production est aussi revenu. Pour celui-ci, j'avais envie de retrouver mes machines. J'aime ça, réaliser des disques, faire un puzzle d'harmonies, de textures, d'arrangements.


Ce disque a une ambition très éclectique, on songe à Pink Floyd, à Queen, à des nappes de synthés comme dans les dessins animés… Quels sons aviez-vous en tête ?
Je ne me suis pas dit : « Je vais faire un disque plus énergique, plus rock. » J'avais envie d'une texture de son particulière. On a fait un patchwork de techniques d'enregistrement, la guitare comme dans les années 60, la batterie et la basse comme dans les années 70, en rajoutant des synthés analogiques de l'époque mi-70, voire début 80. Cela donne une texture hybride, à la fois passéiste et moderne.


Est-ce que vous avez senti, en le faisant, que vous teniez un disque fort, puissant de bout en bout ?
J'en suis content, oui. Quand on termine un disque, on manque de recul, on doute de tout. Il faut savoir lâcher prise. C'est la première fois que je sors du studio extrêmement serein. J'ai fait un truc en accord avec moi-même, c'est tout ce qui compte. Pour un succès commercial, il y a tellement de choses qui ne tiennent pas à la musique ou la dimension artistique… Je suis heureux aussi de l'accueil international du disque.


Les Français seraient-ils en train de perdre leurs complexes quand ils composent en anglais ?
C'est possible. Nous, on a joué en Australie entre Bob Dylan et Ben Harper, on a fait des trucs de dingues ! J'ai passé mon adolescence en Angleterre, c'est une langue que je maîtrise plutôt bien. Mais je me sens foncièrement français et européen. Je ne me prends pas pour un Américain, mais pour ce que je suis, un type qui est né à Créteil, qui a écouté Jimi Hendrix, Pink Floyd, Led Zeppelin, Neil Young…
Je mixe ça avec mon parcours de jeune Français. Je ne me fais pas d'illusions. Le succès, qui est tout relatif, me remplit de joie et de sérénité pour aborder l'avenir. J'ai l'impression d'être un énorme privilégié.


Vous qui étiez un rat de studio, vous avez pris goût à la scène ?
Ouais, grave ! J'ai commencé par ça quand j'étais gamin, et puis je me suis mis à gagner ma vie avec ce métier. Je ne me rendais pas compte à ce moment-là à quel point la scène me manquait, en tant que personne et en tant qu'instrumentiste. On est dans la mise en danger, cela oblige à lâcher prise… Dans la variété, à un moment on a des clés. Malheureusement, aujourd'hui, beaucoup de formats sont imposés, on travaille par recettes.
C'est la mort cérébrale ! D'ailleurs c'est pour ça que j'aime les années 70, à l'époque les artistes étaient extrêmement libres.


Votre « avatar » de Yodelice est-il devenu encombrant pour Maxim Nucci ?
La schizophrénie est totalement assimilée et assumée ! J'ai pris possession de lui, et lui de moi. J'ai vachement changé ! C'est fou ce que ça peut faire à un être humain, un peu de succès…
Quand j'ai créé Yodelice, j'étais en pleine dépression, pas bien dans ma peau. Ça m'a fait beaucoup de bien. Je regarde ça avec énormément de recul, comme un spectateur de ce qui s'est passé dans ma vie. Je me sens bien dans mes pompes.


Êtes-vous débarrassé du côté « people » de vos débuts ?
C'est quelque chose que j'ai toujours subi malgré moi. J'ai ma vie personnelle, mes histoires que j'ai vécues avec sincérité. Moi je suis musicien, je ne me rendais pas compte qu'il y avait une telle image. Les gens qui ont changé d'avis, ce sont ceux qui sont venus me voir en concert. Il n'y a pas de tricherie là-dedans.


« Square Eyes », de Yodelice (Mercury Records-Universal). En concert au Krakatoa, à Mérignac, le 28 mars, et au Florida, à Agen, le 25 avril.
_________________
Rejoignez-nous sur la page Facebook de La Casa Yodelice!
C'est PAR ICI !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 27 Déc - 13:52 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nozob
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 2 327
Localisation: Paris
Date de naissance: 04/09/1993
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 16:53 (2013)    Sujet du message: [27/12/2013] De rat de studio à bête de scène @ Sud Ouest Répondre en citant

Merci  Okay

Revenir en haut
Yahoo Messenger
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:16 (2016)    Sujet du message: [27/12/2013] De rat de studio à bête de scène @ Sud Ouest

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Casa Yodelice Index du Forum -> YODELICE - LE GROUPE -> Yodethèque -> BUREAU DE PRESSE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com